Turquie

Turquie

Un échange en Orient.

Une culture millénaire entre l’Orient et l’Occident, des villes animées et des paysages fascinants : la Turquie ne demande qu’à être connue ! N’attends plus et fais-toi tes propres impressions de ce pays situé sur les rives du Bosphore en y passant ton année d’échange. En tant qu’étudiant(e) YFU, tu feras partie d’une famille turque et iras à l’école comme si tu étais un de ses membres. Tu seras donc complètement immergé(e) dans le quotidien turc et pourras nouer des amitiés internationales !

La Turquie s’étend sur deux continents et constitue donc un pont qui relie l’Europe et l’Asie. En réalité, seules 3 % des terres turques se situent en Europe ; les 97% restantes se trouvent en Asie. Même si la Turquie est deux fois plus grande que l’Allemagne, elle compte seulement 70 millions d’habitants. Istanbul est la plus grande ville du pays, avec ses quelque 13 millions d’habitants. La capitale Ankara, où se trouve le bureau de YFU Turquie, ne compte quant à elle « que » 6 millions d’habitants. Des étés chauds et des hivers froids (la neige n’est pas rare !) caractérisent le climat turc. La livre turque est l’unité monétaire de la Turquie : 1 euro vaut environ 2 livres turques.

Aperçu du programme

La famille en Turquie
En Turquie, les familles diffèrent souvent de par le nombre de membres qu’elles comptent ainsi que leur manière de pratiquer la religion. La cohésion familiale est généralement très importante et les échanges entre les générations sont fréquents.
En général, les enfants vivent relativement longtemps auprès de leurs parents. Ce n’est en effet que lorsqu’ils commencent des études ou un travail dans une autre ville qu’ils quittent le domicile familial.
Alors que certaines familles sont très pratiquantes, beaucoup d’entre elles célèbrent les fêtes islamiques sans fréquenter la mosquée chaque semaine. La plus connue des fêtes est la « Fête du sucre » (Şeker Bayramı), qui marque la fin du mois de jeûne (Ramazan) : de nombreuses familles se réunissent à cette occasion et les enfants reçoivent surtout des sucreries.

L’ÉCOLE EN TURQUIE
Outre les écoles publiques, on trouve bon nombre d’écoles privées en Turquie.Leurs horaires sont similaires, à savoir de 8 h 30 à 16 h environ. La plupart des écoliers se rendent à l’école en bus. Pour les jeunes turcs, l’école constitue un lieu de rencontre, où l’on peut partager des intérêts communs.A l’école, on porte un uniforme aussi bien pour les cours ordinaires que pour les classes de sport. De nombreux établissements ont instauré un système de « clubs » pour pratiquer, à choix, la musique, le théâtre, le sport, etc. avec d’autres camarades. Par ailleurs, la plupart des écoles comptent leurs propres équipes pour différents sports. Le basketball est particulièrement apprécié.

Partage